Aller au contenu principal Aller au contenu principal
Proposé par :

Se protéger du soleil avec les objets connectés

Dossiers de fond  //  Les bons usages en santé connectée
Lundi 26 août 2019

Se protéger du soleil avec les objets connectés

Au tour des aoûtiens de prendre du bon temps au soleil ! Profiter de ses vacances oui, mais attention aux rayons ultraviolets ! Les UVA et UVB peuvent être nocifs pour votre peau et entraîner à terme, des conséquences sur votre santé. Le maître-mot : se protéger ! Quelques idées 100% objets connectés seront abordées dans cet article pour vous y aider.

Les plages paradisiaques envahies, les maillots de bain qui se dévoilent : pas de doutes, le mois d’août bat son plein ! L’occasion de prendre un bain de soleil tout en ménageant son capital solaire ! En effet, même si le soleil apporte notre vitamine D nécessaire, il ne présente pas moins des risques à ne pas prendre à la légère : attention aux rayons ultraviolets, d’autant plus si votre exposition est comprise entre les mois de mai et d’août, durant lesquels le rayonnement est le plus intense.

 

UVB et UVA : quand le soleil révèle son côté sombre

Que vous décidiez de vous exposer au soleil naturel ou de craquer pour une séance sous une lampe de bronzage, le danger reste le même : le rayonnement ultraviolet. En effet, une exposition prolongée peut avoir des conséquences sur votre peau, vos yeux et même, sur votre système immunitaire. Même s’ils ne représentent que 5% du rayonnement solaire issu de la terre, les UV sont néanmoins puissants et classés en trois catégories distinctes :

  • Les UVC stoppés automatiquement par la couche d’ozone et donc non ressentis
  • Les UVA, dont le danger est connu depuis peu et entraînent des intolérances solaires, le photo-vieillissement, des allergies solaires et parfois même, des cancers cutanés. Ce type d’UV est indolore mais pénètre néanmoins profondément la peau.
  • Les UVB, qui contrairement aux UVA se font ressentir ! Des coups de soleil, des réactions allergiques et des cancers cutanés peuvent malheureusement apparaître.

Vous l’aurez compris, il est donc important de protéger aussi bien sa peau contre les UVA que les UVB ! Prenez le temps d’observer votre corps : des taches, des grains de beauté aux contours irréguliers ou d’aspects changeants peuvent être le signe d’un mélanome. Consultez rapidement votre médecin ou un dermatologue pour un dépistage.

 

Info ou intox avec Catherine Maisonneuve, dermatologue

J’ai la peau mate, je n’ai pas besoin de me protéger contrairement à une personne de peau claire et aux cheveux blonds.

FAUX : La peau mate permet une protection naturelle contre le coup de soleil (dû aux UVB ) mais ne protège pas des autres méfaits du soleil comme le vieillissement cutané et les cancers cutanés.

 

Les séances d’ultraviolets en cabine permettent de préparer ma peau au soleil et d’anticiper diverses allergies pour être plus tranquille l’été (allergies solaires…).

VRAI : Quand ces séances sont prescrites par des dermatologues en cas de dermatoses liées au soleil (lucites). Pour une préparation de la peau au soleil, sans réelle pathologie, il est préférable de prendre des photoprotecteurs par voie interne (complément alimentaire à base de bétacarotene) quelques semaines avant l’exposition et durant la période d’exposition. Cela n’exclut bien-sûr pas la photoprotection externe.

 

La crème solaire permet de se protéger durant toute la journée. FAUX : la crème solaire va protéger les zones photo exposées à condition : d’en appliquer une quantité suffisante (2 mg/ cm2 ), de renouveler ces applications toutes les 2 heures, après la baignade ou une sudation abondante. La protection par crème solaire complète la protection vestimentaire (vêtements anti UV, chapeau, lunettes de soleil) et n’exclut pas le respect des consignes (éviter de s’exposer entre 12 et 16 heures)

 

Un facteur de protection solaire élevé empêche de bronzer.

FAUX : On bronze normalement moins lorsque l’on applique un produit de protection solaire SPF 50+ et anti UVA ; les UV sont largement filtrés mais pas à 100%. Mais surtout, on va pouvoir bronzer car on ne respecte pas les conditions d’utilisation de ces écrans solaires : quantité insuffisante, pas appliqués assez souvent dans la journée.

 

Les coups de soleil pris dès l’enfance peuvent plus tard, engendrer des conséquences sur la santé.

VRAI : Les coups de soleil favorisent l’apparition de cancers cutanés dont le mélanome.

Les deux objets connectés qui rayonnent

Nombreux sont ceux ayant pris conscience des dangers du soleil sur la santé. Pour protéger notre capital solaire, des objets connectés ont donc progressivement pointé le bout de leur nez ! Zoom sur 2 types d’objets connectés :

 

Les bracelets connectés, nouveaux alliés pour surveiller son exposition ?

Vous trouverez sur le marché, plusieurs bracelets connectés au postulat identique : prendre soin de vous lors de vos bains de soleil. Par exemple, le bracelet SunFriend permet de mesurer les rayonnements UVA, UVB et ceux issus de surfaces réfléchissantes, que vous soyez à l’intérieur ou à l’extérieur. Son fonctionnement ? Des LED clignotent, dès lors que votre quota d’UV est atteint et vous préviennent donc qu’il est préférable de se mettre à l’abri. Cependant, il est important de mentionner que les informations relatives à la fiabilité du produit ne sont pas précisées, soyez donc prudents !

 

L’alliance L’oréal, La Roche Posay et Apple

L’Oréal, La Roche Posay et Apple s’allient pour lancer un traqueur UV : My Skin Track, chargé de mesurer au quotidien l’exposition aux rayons UVA et UVB. Comme le bracelet SunFriend, les tests de fiabilité effectués par des professionnels de santé n’ont pas été publiés. Pour décrire le produit, les géants de la beauté expliquent que le capteur, relié à l’application, indique votre taux d’exposition individuel et diverses informations comme la pollution, le pollen ou l’humidité. Également, l’application communique différents conseils personnalisés sur le type de produit le plus adapté à votre peau.

 

Notre démarche

Vous conseiller
Sur les objets connectés pour un usage utile en santé.
Vous accompagner
Dans l'univers de la santé connectée avec le regard d'expert et neutre d'Harmonie Mutuelle.
Vous éclairer
Par des tests pensés par des experts pour votre bien-être.

Ils parlent de nous !